Faire un voyage culturel au cœur de la traditionnelle Birmanie

Faire un voyage culturel au cœur de la traditionnelle Birmanie

16 juin 2020 0 Par Franck

La Birmanie fait partie de ces pays qui se sont laissés atteindre par la mondialisation, sans perdre leur culture. Les traditions y sont scrupuleusement respectées. Les valeurs qui sont insufflées aux enfants d’aujourd’hui restent les mêmes que leurs ancêtres suivaient. Zoom sur cette culture riche et intrigante à la fois.

En apprendre plus sur les valeurs importantes aux yeux des Birmans

La première valeur inculquée aux enfants birmans concerne l’importance de la religion et de l’âme. Les familles envoient les jeunes garçons assez tôt vivre dans les temples. Quand ce jour, la famille organise une fête avec des musiciens. Tous accompagnent l’enfant jusqu’au lieu sacré. Les moines se chargent ensuite de leur apprendre les vraies valeurs de la vie. La famille constitue presque une institution sacrée en Birmanie. Les anciens se respectent, et il est du devoir de la descendance de prendre soin d’eux. Même si certains jeunes vivent hors du cercle familial, ils doivent rendre de fréquentes visites à leur famille. Celle-ci ne se limite pas à celle nucléaire. Les jeunes apprennent à respecter et à obéir à leurs aînés. Une autre marque de l’attachement aux us anciens : l’habillement. Femmes et hommes, même s’ils arborent des vêtements occidentaux, respectent la pudeur birmane.

Intégrer des notions basiques de savoir-vivre et de politesse birmane

Il ne faut jamais oublier son statut d’étranger quand on visite un endroit. Cela signifie que c’est aux arrivants de s’adapter aux façons de faire des locaux, pas l’inverse. En Birmanie, la pudeur, le respect et la discrétion sont les maîtres mots. Les salutations se passent d’effusion et d’embrassades. Il suffit de s’incliner légèrement devant la personne. Les contacts corporels se limitent au strict minimum. Donc interdiction de toucher la tête ou le dos de quelqu’un, même devenu très proche. Lors des préparatifs avant de partir en Birmanie en vacances, il faut emporter des souliers qui s’enlèvent facilement. En effet, il est d’usage de se déchausser à l’entrée d’une maison et bien sûr des temples. Discrétion également en tant qu’amoureux. Le respect se manifeste dans tous les gestes. Il faut notamment prendre la bonne habitude de demander la permission avant de photographier quelqu’un. Au restaurant, il suffit de faire comme autrui. Afin de planifier un séjour au cœur de la traditionnelle Birmanie, Il est possible de se renseigner sur https://www.prestige-voyages.com/birmanie/pour de plus amples informations.

Déroulement de deux importants moments de la vie humaine en Birmanie

Toutes les fêtes se rapportent, d’une manière ou d’une autre, à une croyance. Les Birmans ne se marient pas sur un coup de tête. Cela ne signifie pas que la cérémonie de noces est obligatoirement tapageuse. Seulement, ils consultent un astrologue ou lisent leurs horoscopes avant de fixer la date. Le rituel de mariage est présidé par un brahmane. Pas de bague, mais un tissu blanc. En soie la plupart du temps, le brahmane l’utilise pour lier les paumes du couple afin de sceller leur union. Assister à un de ces mariages colorés est une raison de partir en Birmanie qui est aussi valable que d’autres. La mort fait partie de la vie. Pendant ce moment douloureux, toute la communauté se joint à la famille endeuillée. Les rituels peuvent durer jusqu’à une semaine. Les vivants placent une pièce dans la bouche du mort pour qu’il puisse payer le péage.